Histoire d'ergonomie - Le temps des pionniers (1950 - 1980) Agrandir l'image

Histoire d'ergonomie - Le temps des pionniers (1950 - 1980)

9782915346

Neuf

Dans les décennies 1950 et 1960, les physiologistes et psychologues du travail européens, francophones en particulier, font le choix, pour augmenter les rendements, d’adapter le travail à l’homme en améliorant les conditions de travail et d’inciter les ingénieurs à agir sur la conception de machines plus sécurisées et mieux « adaptées » au fonctionnement des opérateurs.

Plus de détails

27,00 € TTC

Dans les décennies 1950 et 1960, inspirés par l’école anglo-saxonne des human-factors, les physiologistes et psychologues du travail européens, francophones en particulier, font le choix, pour augmenter les rendements, d’adapter le travail à l’homme en améliorant les conditions de travail et d’inciter les ingénieurs à agir sur la conception de machines plus sécurisées et mieux « adaptées » au fonctionnement des opérateurs. La Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA) soutient cette démarche dans le cadre de son projet : « Adaptation du Travail à l'Homme». Cette impulsion va avoir pour conséquence la création de nombreux centres de recherches et d’études qui, vont progressivement concevoir l’ergonomie et la tester sur le terrain. Entre 1970 et 1980, les analyses du travail effectuées dans les entreprises vont se multiplier. Ces interventions sont d’abord faites sur demande ou avec le soutien des organisations syndicales, puis par la suite sur l’initiative des entreprises. Les études les plus significatives au début de cette période sont réalisées, pour la plupart, dans les branches industrielles de la production de masse ou dans certains secteurs administratifs à main-d’œuvre majoritairement féminine, à l’exception de la construction automobile et des imprimeries de la presse quotidienne. Les problèmes posés sont liés au travail parcellisé et répétitif. Toutes ces interventions vont permettre d’élargir et d’approfondir les connaissances, de peaufiner les méthodes et de forger des outils d’analyse du travail, qui pourront dès lors se transmettre, s’enseigner, à différents niveaux et de façon adaptée. Conjointement, des démarches sont engagées pour introduire l’ergonomie dans les entreprises au sein des bureaux des méthodes, là où sont conçus puis élaborés les dispositifs techniques de production. Ces multiples initiatives vont avoir pour effet de renforcer le poids de la discipline, de provoquer l’émergence de nouveaux pôles géographiques de « développement ergonomique » décentralisés notamment à Toulouse et vont permettre, progressivement, de construire la profession d’ergonome consultant.

Générique et présentation du contexte historique de l’après-guerre 
Bernard Metz

Les débuts de l’ergonomie, les voyages d’étude aux USA
Alain Wisner

Le contexte de l’après-guerre, les prémices de l’ergonomie à la Régie Renault
Pierre Cazamian

Le développement de l’ergonomie minière, la création à l'Université de Paris 1 du Département ergonomie et écologie humaine 
Paule Rey

La formation aux Etats-Unis puis le démarrage de l’ergonomie en Suisse
Jacques Leplat

Le rôle joué par Jean-Marie Faverge et André Ombredane, la publication de l’ouvrage : l’analyse du travail, les études du CERP, la psychologie ergonomique 
Maurice de Montmollin

De la pratique à la théorie ergonomique
Alain Berthoz

L’évolution vers la neurophysiologie
François Guérin et Jacques Duraffourg

Deux parcours singuliers en ergonomie - Le CNAM : les études marquantes 
Antoine Laville, Catherine Teiger, Jacques Duraffourg, Alain Wisner Jean Buet

Un exemple d’introduction de l’ergonomie au sein des bureaux des méthodes 
Antoine Laville et Catherine Teiger

Les débuts de l’ergonomie de conception dans les entreprises
Jacques Theureau

Les apports de l’esprit contestataire et de la psychologie cognitive
James Carpentier

Le rôle et la portée du rapport Wisner-Carpentier de 1978 sur le travail en équipes alternées
Yvon Quéinnec

Le développement décentralisé de l’ergonomie, l’exemple toulousain
et le rôle joué par Jacques Christol 


L’anthropotechnologie proposée par Alain Wisner
et la conclusion sur la situation de l’ergonomie en 1980


Générique de fin 

Poids (g) 200
Année 2011
Durée 109 minutes

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...