Activités professionnelles à l'épreuve de l'environnement Agrandir l'image

Activités professionnelles à l'épreuve de l'environnement

9782366300390

Neuf

Isabelle Arpin, Gabrielle Bouleau, Jacqueline Candau et Audrey Richard-Ferroudji (sous la direction de)
 
Comment l’environnement est-il aujourd’hui pris en compte dans le travail ?

Plus de détails

25,00 € TTC

Comment l’environnement est-il aujourd’hui pris en compte dans le travail ? Quels sont les effets de la montée en puissance des préoccupations en faveur de l’environnement sur les activités professionnelles  Comment l’exercice d’une activité met-il à l’épreuve les pratiques environnementalistes ?

Cet ouvrage travaille ces questions en s’appuyant sur des recherches de terrain menées dans des secteurs d’activité et des situations de travail variés : élevage, propreté urbaine, animation territoriale, recherche, etc. Plutôt qu’à une écologisation généralisée des activités professionnelles, l’on assiste à des processus diversifiés et toujours situés de prise en compte des préoccupations environnementales dans le travail. De nouveaux métiers émergent, d’autres se transforment avec ou contre les préoccupations environnementales.

Ce travail est précurseur en proposant un dialogue entre sociologie de l’environnement et sociologie des professions. Il constitue ainsi une référence pour les étudiants, enseignants et chercheurs en sciences humaines et sociales ou en sciences de l’environnement. Il intéressera également les professionnels de l’environnement, les directions des ressources humaines des institutions en charge de l’environnement et toute personne confrontée à la montée des préoccupations environnementales dans son contexte professionnel ou dans ses relations avec d’autres professionnels, qui souhaite prendre du recul sur les opportunités et les tensions que cette nouvelle situation engendre.
 
Cet ouvrage a été élaboré par les « sociologues d’Irstea », une trentaine de chercheurs dont une douzaine de permanents de l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture, répartis sur les sites de Bordeaux, Grenoble, Montpellier et Strasbourg. Ce réseau est un espace privilégié de réflexion sur la pratique de la sociologie dans un établissement de recherche appliquée et pluridisciplinaire. Ses rencontres annuelles s’articulent autour de l’actualité des recherches en sciences sociales en prise avec l’agriculture et l’environnement, des travaux des doctorants de l’institut et d’un thème fédérateur discuté avec des chercheurs extérieurs.

Liste des contributeurs
 
Préface - Pour une sociologie du travail et des activités professionnelles
Didier Demazière
 
Introduction générale
Isabelle Arpin, Gabrielle Bouleau, Jacqueline Candau et Audrey Richard-Ferroudji
 
 

Première partie – Être au service de lenvironnement

 
Quelle professionnalisation pour les associations naturalistes productrices de données ?
Pierre Alphandéry et Agnès Fortier
 
Chercheurs et protecteurs ? La participation aux conseils scientifiques comme voie d’engagement dans la protection de la nature
Isabelle Arpin, Arnaud Cosson, Joachim Carreira et Céline Granjou
 
Loisirs de nature et environnement – Liens avec les professions, spécificités des épreuves
Ludovic Ginelli
 
De la police de la pêche à celle de l’environnement : l’évolution d’une activité professionnelle dédiée à la surveillance des milieux aquatiques
Gabrielle Bouleau et Christelle Gramaglia
 
 

Deuxième partie – Être enjoint de protéger lenvironnement

 
Agriculteurs, pêcheurs et forestiers face à l’impératif environnemental
Jacqueline Candau, Valérie Deldrève et Philippe Deuffic
 
L’environnement par la réglementation – Transformations dans le métier de conseiller agricole                                
Sandrine Petit, Claude Compagnone et Nathalie Joly
 
Places et rôles de l’environnement dans le travail des agents de propreté urbaine
Marine Béguin
 
 

Troisième partie – Composer avec la préservation de lenvironnement

 
Les acteurs de la ville et l’environnement : une professionnalisation
entre injonctions internationales et expériences locales

Carole Barthélémy et Zoé Hagel
 
« L’agence n’est pas un guichet »
Allouer des aides dans les agences de l’eau : un travail de composition
Gabrielle Bouleau
 
Les professionnels de la gestion territoriale de l’eau : des médecins de famille
plutôt que des spécialistes pour soigner les milieux aquatiques

Audrey Richard-Ferroudji

Postface

 
L’environnement au risque de sa professionnalisation
Rémi Barbier
 
La révolution environnementale dans le système des professions
Charles Gadea

Auteur Isabelle Arpin, Gabrielle Bouleau, Jacqueline Candau et Audrey Richard-Ferroudji
Hauteur 24 cm
Largeur 17 cm
Poids (g) 430
Année 2015
Nombres de pages 240