Le travail occulte en production académique Agrandir l'image

Le travail occulte en production académique

9782366300031

Neuf

Denise Alvarez
 

Mesurer, évaluer le travail fourni devient aujourd’hui crucial dans le gouvernement des activités productives de biens et de services. Exigence en partie socialement légitime, en partie ambiguë, même très discutable dès lors qu’elle s’opère dans l’ignorance de ce qu’est cette activité productive sous ses formes historiques diverses.

Plus de détails

18,96 €

Mesurer, évaluer le travail fourni devient aujourd’hui crucial dans le gouvernement des activités productives de biens et de services. Exigence en partie socialement légitime, en partie ambiguë, même très discutable dès lors qu’elle s’opère dans l’ignorance de ce qu’est cette activité productive sous ses formes historiques diverses. L’auteure, dans cet ouvrage, s’affronte  au champ de la production scientifique où cette métrique paraît particulièrement fragile. Pourtant, cette ambition de mesure se développe à grande allure dans la gestion des carrières et des recherches académiques. L’enjeu et les risques sont donc considérables : à quoi s’expose-t-on dans la conduite de nos sociétés si on homogénéise sans plus d’états d’âme production de biens et services et production scientifique ?

Avec sa compétence d’ergonome, ses enquêtes  dans des départements scientifiques et des centres de recherche en Physique les plus réputés au Brésil et en Europe, Denise Alvarez redonne son épaisseur énigmatique au temps, aux dynamiques, aux conditions de santé, aux dimensions non visibles de la production académique. C’est finalement faire coup double : requestionner les procédures actuelles de jugement des carrières et des recherches scientifiques. Et, parce que l’activité humaine reste une au-delà des différences entre production marchande et production scientifique, cette analyse lucide sur la seconde aiguise le regard critique sur les ambitions souvent mutilantes  des procédures évaluatrices également dans le champ de la production des biens et des services.

Née à Rio de Janeiro, Denise Alvarez est ergonome, docteure en science d'ingénierie de production, (COPPE-Université fédérale de Rio de Janeiro, 2000). Après le doctorat elle a fait deux formations postdoctorales : une en Santé collective à l’Ecole nationale de santé publique Sergio Arouca (ENSP/Fiocruz) à Rio (2009), l’autre au département d’ergologie – APST à l’Université de Provence (2010). Elle est professeure au cours d’ingénierie de production à l’Université fédérale Fluminense (UFF). Chercheuse au Centre d'études sur l'innovation, la connaissance et le travail (NEICT/UFF) et au groupe Recherche et intervention en activité de travail, santé et rapports de genre (PISTAS) à ENSP/Fiocruz. En ingénierie de production, son  travail de recherche et d'intervention se focalise essentiellement sur les sujets liés aux méthodes d'analyse et de gestion du travail, la santé et la sécurité du travail dans le secteur des services et des systèmes sociotechniques complexes.

Avant-propos - Quelques  mots sur l'édition française

Ce livre « fait réfléchir »,
Yves Schwartz

Introduction

Chapitre 1 - Enseignement, recherche et extension : des valeurs « sans dimension »

Ingrédients de l’université en Amérique latine et au Brésil
Indissociabilité : un ciment invisible

Chapitre 2 - Quel est donc ce travail ?
Qu’est-ce que « la production académique » ?
Concordances et discordances dans la temporalité
Le travail que l’on ne voit pas n’est pas pour autant invisible
Journées, autonomie et organisation : comment est-ce que ça marche ?

Chapitre 3 - Evaluation académique : où se trouve l’activité ?
Activité dans le secteur service : que faire des formules ?
Le comment et le pourquoi de l’évaluation institutionnelle
L’évaluation à l’Institut de physique
La quantité est-elle égale à la qualité ?
Les ingrédients de l’article scientifique : un mélange explosif !
Les stratégies utilisées pour publier
Le mythe de l’excellence scientifique : l’idéologie défensive académique

Chapitre 4 - Dernières considérations
 

Liste des sigles

Références bibliographiques 

Auteur Denise Alvarez
Hauteur 24 cm
Largeur 17 cm
Poids (g) 250
Année 2012
Nombre de pages 132