Crise(s) et mondes du travail Agrandir l'image

Crise(s) et mondes du travail

978-2-36630-087-1

Neuf

sous la direction de Anne-Marie Arborio, Paul Bouffartigue et Annie Lamanthe

Les mondes du travail ont été touchés de plein fouet par la crise financière et économique initiée en 2008, comme par les réponses néolibérales, souvent radicales, qui lui ont été données : accélération de la désindustrialisation, montée du chômage, restructurations d’entreprises, déconstruction du droit du travail visant à flexibiliser les marchés du travail, montée des formes d’emploi dégradées, affaiblissement de la protection sociale, intensification du travail, baisses de salaires...

Plus de détails

26,00 € TTC

Les mondes du travail ont été touchés de plein fouet par la crise financière et économique initiée en 2008, comme par les réponses néolibérales, souvent radicales, qui lui ont été données : accélération de la désindustrialisation, montée du chômage, restructurations d’entreprises, déconstruction du droit du travail visant à flexibiliser les marchés du travail, montée des formes d’emploi dégradées, affaiblissement de la protection sociale, intensification du travail, baisses de salaires, extension de la pauvreté laborieuse et des politiques de workfare. En Europe, les pays du sud (Grèce, Espagne, …), en ont subi les formes les plus violentes. La crise économique participe de bien d’autres crises. Ce livre, nourri par les XV es Journées internationales de sociologie du travail tenues à Athènes, s’interroge sur la pertinence de la notion de crise(s) et explore les liens entre crise(s) et mondes du travail : quelles sont leurs implications sur le salariat, sur le vécu des travailleurs et des demandeurs d’emploi, et sur les politiques publiques ? En quoi interpellent-elles les objets et les paradigmes de la sociologie et de la sociologie du travail ? Les responsabilités sociales de la discipline n’en sont-elles pas accentuées ?

Introduction générale
Anne-Marie Arborio, Paul Bouffartigue et Annie Lamanthe


– Première partie –
CE QUE LA CRISE FAIT AU SALARIAT

Introduction
Esteban Martinez


Chapitre 1 – Le salariat au miroir du « travail indigène » :
sociohistoire d’une catégorisation occidentale
Ferruccio Ricciardi


Chapitre 2 – Figures de travailleur – figures d’entrepreneur ? –
Les diverses voies européennes de détachement des travailleurs de l’entreprise
Sylvie Célérier, Alberto Riesco-Sanz et Pierre Rolle


Chapitre 3 – Changements organisationnels en temps de crise :
les pratiques managériales au Portugal, en Espagne et en Grèce
Margareda Barroso


Chapitre 4 – De la prime à la déprime –
Des effets de la crise dans le secteur de la grande distribution
Sophie Bernard


Chapitre 5 – Re-faire le monde – La logistique au secours de la crise industrielle ?
David Gaborieau


– Deuxième partie –
TRAVAILLEURS DANS LA CRISE

Introduction
François Sarfati


Chapitre 6 – Vivre la précarité et le chômage en temps de crise en Grèce
Christina Karakioulafis


Chapitre 7 – Les chômeurs aux marges du salariat –
Significations de l’auto-emploi et du travail informel
Didier Demazière et Marc Zune


Chapitre 8 – Les travailleuses âgées sans emploi et sans retraite en Italie
Tania Toffanin


Chapitre 9 – Transformations du travail ouvrier face à la crise du secteur automobile
Elena Dinubila


Chapitre 10 – Fractures ouvrières et contestations dans la crise :
les travailleurs migrants dans les entrepôts de logistique de Padoue
Carlotta Benvegnù


– Troisième partie –
LES POLITIQUES PUBLIQUES EN ACTION

Introduction
Lionel Jacquot


Chapitre 11 – Référentiels des politiques publiques de crise
dans les régulations des marchés du travail – Le cas de l’Italie
Mara Bisignano


Chapitre 12 – Quarante ans de politiques d’emploi néolibérales au Québec
Marie-Pierre Boucher et Yanick Noiseux


Chapitre 13 – La mobilité intra européenne des travailleurs :
entre mécanismes d’incitation et effets de la crise
Chryssa Paidoussi


Chapitre 14 – Recompositions de l’emploi public et crise du modèle statutaire –
Le cas de la fonction publique d’État en France
Aurélie Peyrin


Chapitre 15 – Le temps partiel aux guichets –
Relations entre conseillers et demandeurs d’emploi en temps de crise
Hadrien Clouet


Chapitre 16 – De l’aide à l’emploi associatif à l’emploi-aidé :
les usages du service civique dans un contexte de crise du marché du travail
Florence Ihaddadène


Conclusion – La crise, le travail et la sociologie – du travail
Annie Lamanthe

Auteur Anne-Marie Arborio, Paul Bouffartigue et Annie Lamanthe
Hauteur 240 mm
Largeur 170 mm
Épaisseur 15 mm
Poids (g) 490 g
Année 2019
Nombres de pages 262 p.

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...