L'économique revisitée - Pour une plus grande profondeur de champ Agrandir l'image

L'économique revisitée - Pour une plus grande profondeur de champ

2-906769-98-3

Neuf

Henri de France
 

Ce livre préfacé par le philosophe Stanislas Breton constitue la suite d’une réflexion entamée dans le cadre d’un premier ouvrage, Économie et vie spirituelle, publié chez le même éditeur.

Plus de détails

21,80 €

Ce livre préfacé par le philosophe Stanislas Breton constitue la suite d’une réflexion entamée dans le cadre d’un premier ouvrage, Économie et vie spirituelle, publié chez le même éditeur. Dans la ligne des travaux menés aux États-Unis par Robert Heilbroner et William Milberg, il énonce que la crise dont souffre aujourd’hui l’économie mondiale – celle que l’on enseigne tout comme celle que l’on pratique – est avant tout une crise de la vision. Le temps des mécaniciens de l’économie, ou celui du fine tuning, est passé. C’est désormais l’interrogation sur les fondements – tâche apparemment inutile – qui doit être placée au premier rang des priorités. Il est faux de penser qu’il existe une économie pure, ou que l’objet des études économiques se caractérise par sa neutralité. Le matériau sur lequel travaillent les économistes est constitué en effet par deux redoutables idoles : la richesse et la puissance. Si les hommes ne les dominent pas, ils seront dominés par elles. Il se trouve que cette interrogation est partagée aujourd’hui, de façon diffuse, par nombre de nos contemporains. Récemment, de retentissantes affaires ont ébranlé leur confiance, à la fois dans les règles du jeu et dans la moralité des opérateurs. Face à cette situation d’incertitude, ce livre propose un diagnostic. En admettre la validité constituerait déjà une fameuse révolution culturelle. Quant à la proposition de remèdes appropriés, qui s’en prennent aux causes de nos maux et pas seulement à leurs effets, cette entreprise paraît à l’auteur largement prématurée.

Henri de France a enseigné l’économie politique successivement à Alger, Lyon et Grenoble. En dépit de ces changements de lieu, sa réflexion a porté en permanence sur les mêmes objets : la validité des outils de l’économiste, et les conditions du développement agricole. Prêtre orthodoxe du patriarcat d’Antioche, il est depuis 1998 recteur de la paroisse orthodoxe d’Avignon.

Préface
Stanislas Breton

Avant-propos 

Chapitre 1. Deux siècles et demi de pensée économique : une histoire d'entropie -
ou Du spirituel comme instance de discernement

Chapitre 2. Éthique, démarche militante, ou choix du spirituel ?
La science économique en quête de fondement

Chapitre 3. Pour un juste rapport des hommes aux choses, ou la vraie nature de la propriété

Chapitre 4. De la dé-spiritualisation du travail

Chapitre 5. L'argent est-il maîtrisable ?

Chapitre 6. Pour une agriculture raisonnable

Chapitre 7. Deux entités en présence (et en compétition) : la nation et le monde

Chapitre 8. L'heure de Sismondi

Conclusion. Peut-on conjuguer économie et solidarité ?

Index des noms

Auteur Henri de France
Hauteur 24 cm
Largeur 17 cm
Poids (g) 400
Année 2003
Nombres de pages 218