Analyser le travail en Afrique Agrandir l'image

Analyser le travail en Afrique - Une approche ergologique du développement

978-2-36630-091-8

Neuf

De quoi parle-t-on quand on parle de « développement », de « travail en Afrique », des origines des règles et des processus de régulation dans les sociétés africaines ? Cette revue de questions synthétique sera particulièrement utile à toute personne intéressée par les questions du lien entre travail et développement.

Plus de détails

21,80 €

De quoi parle-t-on quand on parle de « développement », de « travail en Afrique », des origines des règles et des processus de régulation dans les sociétés africaines ? Cette revue de questions synthétique sera particulièrement utile à toute personne intéressée par les questions du lien entre travail et développement.
L’auteure se tient systématiquement à l’écart de deux positions opposées et intenables : d’un côté l’application à l’identique en Afrique de manières de faire et de manières de penser qui dominent les économies occidentales libérales ; de l’autre, l’hypothèse d’un « éternel africain », d’une culture supposée immuable qui interdirait toute modernité. Pour ce faire, elle emprunte le chemin tracé par l’ergologie, celui de l’activité humaine comme « débat de normes ».
François Daniellou

L' Auteure
Née à Leipzig, Tine Manvoutouka Roth a grandi au Congo-Brazzaville, puis travaillé dans des organismes de solidarité internationale. Docteure en philosophie, elle a enseigné l’ergologie à l’Université Aix-Marseille, et exerce actuellement comme formatrice en analyse du travail.

Préface de François Daniellou

Introduction

Pourquoi l’Afrique ?
Croissance et développement
Connaissance et action
Absence du travail ?
Normes et rationalités



Chapitre 1 – Un projet de développement institutionnel au Congo-Kinshasa

1.1. Objectifs et enjeux
1.2. Quelques points de méthode
1.3. Formation continu
1.4. Formation formelle



Chapitre 2 – La notion de développement

2.1. Lecture du développement comme discours normatif
2.1.1. Dimension socio-économique du développement
2.1.2. Le développement à particule
2.1.3. Deux sources du concept de développement : l’évolutionnisme biologique et l’idéologie du progrès
2.1.4. Dimension politique du développement
2.2. Lecture du développement comme pratique
2.2.1. Analyse d’une pratique de développement
2.2.2. La notion de participation
2.2.3. La notion d’empowerment et l’approche projet



Chapitre 3 – Penser le travail dans les pays en développement : un problème de mots

3.1. Bref historique des représentations du travail
3.1.1. Genèse de la notion de travail
3.1.2. La « troisième naissance du travail »
3.2. Le travail en Afrique
3.2.1. La mise au travail « des populations indigènes »
3.2.2. Travail de Blanc et travail de Noir
3.2.3. Du travail forcé à la formation du salariat en Afrique noire



Chapitre 4 – Le travail informel : un défi pour les sciences sociales du développement

4.1. Régulations politiques versus régulations locales
4.1.1. Émergence de la notion d’informel
4.1.2. Formalisation du travail informel
4.1.3. Le travail informel, une forme d’organisation sociale
4.2. D’autres formes de régulations sociales
4.2.1. Exemples pratiques
4.2.2. Règles, normes et institutions
4.2.3. La mesure de la pauvreté



Chapitre 5 – Travail et développement

5.1. Le travail face à la pluralité des normes
5.1.1. Pratiques et représentations du travail
5.1.2. De la notion de représentation à la réalité du travail
5.2. L’anthropologie du travail
5.2.1. Structure et organisation du travail en pays Kassena
5.2.2. Cadre conceptuel de l’anthropologie du travail de Gerd Spittler
5.3. Un processus de développement : un cas de tensions internormatives
5.3.1. Jean Carbonnier et le concept d’inter-normativité
5.3.2. Jean-Pierre Olivier de Sardan et le concept de normes pratiques



Chapitre 6 – Le travail comme débats de normes pour comprendre les transformations sociales

6.1. Le travail comme débats de normes
6 .1.1. La dimension universelle de l’activité humaine
6.1.2. Usage de soi par soi et par les autres
6.1.3. Contre le déterminisme
6.1.4. Élaboration de connaissance
6.2. Contre le culturalisme
6.3. Savoirs et pouvoirs
6.3.1. Le dialogue des savoirs
6.3.2. La posture de l’expert



Conclusion

Références

Auteur Tine Manvoutouka Roth
Hauteur 24 cm
Largeur 17 cm
Épaisseur 1 cm
Poids (g) 310
Année 2019
Nombres de pages 250

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...