Intervenir - Histoires, recherches, pratiques Agrandir l'image

Intervenir - Histoires, recherches, pratiques

978-2-36630-070-3

Neuf

Anne-Lise Ulmann, Annie Weill-Fassina et Tahar Hakim Benchekroun

(sous la direction de)

Cet ouvrage, sous la direction d’Anne-Lise Ulmann, d’Annie Weill-Fassina et de Tahar Hakim Benchekroun prolonge un séminaire de travail organisé avec Lin Lhotellier, et Yvon Miossec dans le cadre des travaux du Centre de recherches sur le travail et le développement...

Plus de détails

Cet ouvrage, sous la direction d’Anne-Lise Ulmann, d’Annie Weill- Fassina et de Tahar Hakim Benchekroun prolonge un séminaire de travail organisé avec Lin Lhotellier, et Yvon Miossec dans le cadre des travaux du Centre de recherches sur le travail et le développement, dirigé par Pierre Falzon au Conservatoire national des arts et métiers. Les auteurs, chercheurs dans les différentes équipes de ce laboratoire, travaillent dans le champ de la psychologie de l’orientation, de l’ergonomie, des cliniques du travail, de la formation professionnelle et de l’histoire du travail et de l’orientation.

En présentant la diversité des méthodologies mises en œuvre par ces chercheurs dans leur domaine, la première partie de ce livre explore le problème essentiel de « la conception des rapports entre recherche et intervention » et plus précisément celui de l’articulation entre méthodologies de recherche et méthodologies de l’action. Son originalité tient tout d’abord à la manière dont ces débats récurrents sont évoqués dans l’introduction et la première partie sous l’angle de leur émergence, de leur histoire et de leur diversité. Il ressort des interventions présentées dans les chapitres suivants des méthodologies singulières quant à leurs principes, leurs stratégies, leurs procédures.

La deuxième partie du livre « La construction et les stratégies d’intervention » propose des exemples d’interventions qui se différencient par le type de demandes auxquelles elles répondent, le rôle du chercheur et son positionnement plus ou moins distant, objectif ou engagé dans le travail qu’il conduit avec ou auprès des personnes qui l’ont sollicité.

La troisième partie « Méthodes et outils : la participation dans la dynamique de l’intervention » est centrée sur la manière dont l’intervenant garde la maîtrise de son organisation dans le processus de transformation du travail. La conclusion, d’Yves Clot, confirmant l’intérêt de cette mise en perspective historique, conceptuelle et méthodologique ouvre des perspectives de travail pour poursuivre et développer les réflexions sur les liens entre la recherche et l’agir, le travail de laboratoire et l’intervention.

S’adressant à des chercheurs, des professionnels ou des étudiants, cet ouvrage leur offre l’opportunité d’approfondir et d’élargir, à partir d’exemples de pratiques, leurs réflexions sur la diversité des concepts, des attitudes, et des méthodologies d’intervention dans le champ du travail, de la formation et de l’orientation professionnelle.

 

Anne-Lise Ulmann, Maître de conférences dans le champ de la formation des adultes, chercheure au Centre de recherche sur le travail et développement (CRDT), est co-responsable de l’équipe psychosociologie du travail et de la formation, anthropologie des pratiques. Ses travaux portent sur les liens entre le travail et la formation, notamment pour contribuer au développement des compétences dans et par le travail, ce qui la conduit à intervenir fréquemment au sein des organisations.

Annie Weill-Fassina, Maître de conférences en ergonomie à l’École pratique des hautes études, est actuellement chercheur honoraire au Conservatoire national des arts et métiers dans l’équipe du Greshto (Groupe de recherches sur l’histoire du travail et de l’orientation). Ses travaux portent notamment sur le développement des représentations fonctionnelles et des modalités de gestion des situations de travail complexes à risques en fonction de la formation et de l’expérience professionnelle.

Tahar Hakim Benchekroun, Maitre de conférences en ergonomie au Conservatoire national des arts et métiers, chercheur au Centre de recherche sur le travail et développement (CRDT). Ses travaux de recherche s’inscrivent dans une perspective développementale du travail, de la santé, des personnes et des organisations et mettant en œuvre des démarches d’intervention pour organiser la participation et l’agir collectif.

Introduction – Émergences multidisciplinaires de méthodologies de l’action en recherche-intervention sur le travail

Anne-Lise Ulmann et Annie Weill-Fassina

 

PREMIÈRE PARTIE

« Rapports recherche-intervention »

Une pluralité des conceptions

 

Concepts et méthodologie d’intervention : quelques aperçus historiques

Jacques Leplat

Travail de terrain et travail de laboratoire, « un regard historique » du côté de l’École et de l’orientation

Régis Ouvrier-Bonnaz

« L’équivalence des situations de laboratoire et de terrain » en question

Annie Weill-Fassina

Il y a 35 ans ! Retour sur « Terrain et laboratoire : signification des lieux de recherche en psychophysiologie du travail »

Catherine Teiger, Antoine Laville et Dominique Dessors

Le travail, obscur objet de l’intervention

Guy Jobert

La recherche-action en psychosociologie du travail

Dominique Lhuilier

 

DEUXIÈME PARTIE

Constructions et stratégies d’intervention :

diversité des demandes et des positionnements des chercheurs

 

Modélisation d’un processus d’accompagnement réflexif pour élaborer une transition professionnelle

Monique-Geneviève Garnier, Manon Pouliot et Even Loarer

« La preuve par cent » : une expérience d’ouverture des personnels hospitaliers à la démarche ergonomique

Charles Gadbois et Robert Villate

Organiser la participation et l’agir collectif en situation de coopération conflictuelle

Tahar Hakim Benchekroun

Intervenir en clinique du travail dans le secteur de la recherche scientifique : méthodologie et spécificité de la psychodynamique du travail

Marc Guyon

La formation : une intervention qui tait son nom ?

Anne-Lise Ulmann

L’intervention comme action de transformation : histoire subjective d’un choix méthodologique en psychologie du travail

Livia Scheller

 

TROISIÈME PARTIE

« Méthodes et outils : la participation dans la dynamique des interventions »

 

Intervenir dans le temps contraint d’un entretien de conseil : quelle méthode pour relier passé, présent et à venir ?

Emmanuelle Reille-Baudrin et Diana Mendoza

Intervenir « sur » l’organisation : vers un cadre méthodologique

Justine Arnoud et Pierre Falzon

Intervenir sur la culture de sécurité : la méthode du Jugement Différentiel d’Acceptabilité comme moyen d’analyse et d’action en ergonomie

Adelaide Nascimento

La formalisation d’un répertoire des gestes de métier comme instrument de l’intervention du clinicien de l’activité : une question de recherche

Nadine Poussin et Pascal Simonet

 

Conclusion – L’intervention : entre terrain et laboratoire

Yves Clot

 

Références bibliographiques

 

Contributeurs à l'ouvrage

Auteur Anne-Lise Ulmann, Annie Weill-Fassina et Tahar Hakim Benchekroun (sous la direction de)
Hauteur 24 cm
Largeur 17 cm
Épaisseur 1.2 cm
Poids (g) 420
Année 2017
Nombres de pages 220

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...