La dispersion au travail Agrandir l'image

La dispersion au travail

9782915346886

Neuf

Caroline Datchary (Préface de Laurent Thévenot)
 

Peut-on se disperser efficacement au travail ? Ces dernières années, le travail a connu de profondes transformations, les compétences attendues par les entreprises ont donc évolué.

Plus de détails

20,00 € TTC

Peut-on se disperser efficacement au travail ? Ces dernières années, le travail a connu de profondes transformations, les compétences attendues par les entreprises ont donc évolué. Les environnements de travail sont devenus largement instables, et une part importante de la gestion de cette instabilité repose directement sur un salarié amené à reconfigurer régulièrement son activité : modifications de dernière minute, réunions déplacées, téléphone qui n’arrête pas de sonner. Exhorté à être à la fois mobilisé et autonome, ce salarié se trouve ainsi confronté au quotidien à ce que l’on peut qualifier de « dispersion ». Gérer celle-ci s’apparente à une véritable compétence, qui n’est cependant pas reconnue en tant que telle. Pis, rabattue sur des catégories morales ou pathologiques, la capacité à gérer la dispersion est le plus souvent disqualifiée. Pourtant, la juste reconnaissance des charges et des compétences associées à la gestion des situations de dispersion constitue un besoin impérieux pour asseoir une représentation plus légitime des pratiques professionnelles. C’est ce à quoi s’emploie cet ouvrage qui, grâce à l’introduction de cette nouvelle catégorie descriptive, permet d’analyser comment le salarié réalise au quotidien des compromis dans son activité pour pallier le recul du plan sous ses formes les plus prescriptives. L’analyse repose sur la comparaison de quatre situations de travail : traders, conducteurs de travaux dans l’assainissement, salariés d’agences d’événementiel et managers. Elle donne à voir des comportements rarement mis en exergue dans la littérature et apporte de nombreuses contributions à des thèmes classiques de la sociologie du travail comme les TIC, le temps, le collectif, les compétences ou les charges. Sa portée est également épistémologique, puisque, en mettant en évidence comment les salariés composent entre des engagements divers dans le très court terme,elle permet d’interroger la question de l’intégration d’une personne plurielle. Cet ouvrage qui bénéficie du soutien de la MiRe intéressera tous ceux qui se préoccupent du travail mais aussi de l’activité en tant que telle, qu’ils soient sociologues, qu’ils soient aussi psychologues, ergonomes ou gestionnaires.

Caroline Datchary est sociologue, maître de conférences à l’université de Toulouse et membre du LISST-CERS. Elle conduit depuis 2001 des recherches sur la base d’enquêtes ethnographiques sur la dispersion et coordonne depuis 2008 une équipe de chercheurs sur les questions de la multi-activité.

Préface de Laurent Thévenot

Introduction générale

Chapitre 1 - Nommer ces situations pour les rendre visibles

Chapitre 2 - Le conducteur de travaux : la prévention des situations de dispersion

Chapitre 3 - Le trader : s’équiper pour mieux se disperser

Chapitre 4 - Une figure classique de la gestion des situations de dispersion : le manager

Chapitre 5 - Dispersion collective et conjoncturelle dans les agences d’événementiel

Conclusion générale - Prendre au sérieux la dispersion au travail Bibliographie Annexes

Auteur Caroline Datchary
Hauteur 24 cm
Largeur 17 cm
Poids (g) 370
Année 2011
Nombres de pages 206

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...