Le travail en chantier Agrandir l'image

Le travail en chantier

2-906769-87-8

Neuf

Marcelle Duc
 

Qu'est-ce que travailler ? Ce livre propose d'éclairer cette question à partir d'une étude des activités de chantier de l'industrie du Bâtiment.

Plus de détails

Attention : dernières pièces disponibles !

21,80 €

Qu'est-ce que travailler ? Ce livre propose d'éclairer cette question à partir d'une étude des activités de chantier de l'industrie du Bâtiment. Depuis les années 70, les stratégies des entreprises cherchent à fonder leur efficacité sur la mobilisation des collectifs et sur une meilleure coordination entre les différents acteurs de la construction. Quelles sont alors les évolutions majeures et les particularités du travail de chantier ? Comment dirigeants, concepteurs de projets, encadrants de chantier et équipes contribuent-ils à construire et à organiser les formes de coopération sur les chantiers ? En quoi cette coopération fait-elle appel à des compétences, des savoirs et des valeurs propres aux « hommes de chantier » ? Au terme d'une période d'observation des activités concrètes sur plusieurs chantiers et de nombreux entretiens, l’auteur analyse le chantier à l’aune de la coopération mettant en évidence deux logiques : une logique d’organisation du travail à prescription floue (OTPF) qui encadre les activités des équipes, et une logique de travail propre au chantier où sont déployées des inventivités locales afin de réaliser l'ouvrage. Cette recherche s’inscrit dans la vaste question du « produire ensemble », et démontre, à partir d’une approche à la fois sociologique, ergologique et langagière, que toute activité représente un travail de négociation des règles, des normes et des valeurs, et qu’elle est à son tour une production de sens et et de savoirs.

Docteur en Sociologie, Marcelle Duc est maître de conférences et membre du CERTOP-CNRS à l'Université de Toulouse II.

Présentation
Yves Schwartz

Introduction 

Chapitre 1. Le mouvement de négation-redécouverte de la coopération dans le travail 
1. Un débat contradictoire sur une coopération niée et retrouvée (1950-1970) 
1.1. Coopération et taylorisme
1.2. Coopération et logique de sentiments
1.3. Coopération et évolution de la professionnalité ouvrière
2. Une convergence des points de vue sur la redécouverte de la coopération
(1970-2000) 

2.1. Des savoirs producteurs de règles de coopération
2.2. Coopération et renormalisation des milieux de vie et de travail

Chapitre 2. L’organisation du travail à prescription floue 
1. Industrialisation et spécificités des activités de construction 
1.1. Industrialisation des chantiers selon une voie taylorienne
1.2. Le procès de travail « type chantier » et ses particularités
1.3. Portrait général de chantiers
2. Le travail d’organisation : une anticipation des activités de chantier 
2.1. Le travail de conception
2.2. Le travail de préparation
2.3. Les principes du travail d’organisation des activités de chantier
3. Le travail en chantier : une activité pas totalement cadrée 
3.1. Le contexte réel de travail
3.2. Les principaux ingrédients de la prescription floue

Chapitre 3 - Activité de chantier, compétences et valeurs 
1. Le cadre de la situation de travail locale étudiée 
1.1. Le travail de coffrage, quelques repères
1.2. Le déroulement prévu du travail de coffrage
1.3. Un espace de travail éclaté
2. L’agencement d’une pluralité d’actions
2.1. L’agencement temporel des actions
2.2. La maîtrise de plusieurs niveaux de planification
2.3. Le regroupement d’opérations
2.4. Le déplacement et l’observation comme prise d’informations
2.5. La synchronisation des actions
3. Interactions langagières et coopération
3.1. L’énonciation de la consigne pour se repérer
3.2. L’échange verbal pour coordonner différents niveaux d’action
4. Entraide et solidarité sur les chantiers 
4.1. L'entraide, un acte d'organisation
4.2. L'esprit de solidarité, une valeur en débat

Chapitre 4. Activité de l'encadrement et gestion des hommes de chantier 
1. Une gestion anticipée du collectif 
1.1. Coordination des activités des équipes…
1.2. …et distribution verbale ajustée des prescriptions
2. Des formes modulées d'implication 
2.1. Extériorisation de la consigne et implication à distance
2.2. Stratégie d'implication comme acteur-sujet de l'énonciation de la planification
3. Choix d'organisation et connaissances des hommes 
3.1. Evaluation des compétences des hommes
3.2. Composition et décomposition des équipes
3.3. Connaissance des hommes, des activités et prescription floue

Conclusion générale

Bibliographie 

Auteur Marcelle Duc
Hauteur 24 cm
Largeur 17 cm
Poids (g) 380
Année 2002
Nombre de pages 202

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...