Le travail de prévention - Les relations professionnelles face aux risques cancérogènes Agrandir l'image

Le travail de prévention - Les relations professionnelles face aux risques cancérogènes

9782366300130

Neuf

Arnaud Mias, Emilie Legrand, Danièle Carricaburu, François Féliu et Ludovic Jamet
 

A l'heure où les attentes, réglementaires et sociales, en matière de santé au travail s’expriment plus ouvertement, qu’en est-il de la capacité des entreprises à prendre en charge la prévention des risques professionnels ?

Plus de détails

23,00 € TTC

A l'heure où les attentes, réglementaires et sociales, en matière de santé au travail s’expriment plus ouvertement, qu’en est-il de la capacité des entreprises à prendre en charge la prévention des risques professionnels ? S’appuyant sur une étude menée en Normandie sur la prévention des risques cancérogènes, cet ouvrage explore les différentes facettes d’un travail de prévention qui, s’il inclut une dimension technicienne toujours conséquente, relève avant tout d’une activité collective orientée vers la formulation et l’effectivité de règles du travail. Procédant d’une analyse cognitive de la situation, ce travail de prévention invente des dispositifs, des pratiques et des savoirs qui stabilisent les relations entre les différents acteurs – employeur, encadrement, préventeurs, salariés et leurs représentants, mais aussi médecins et inspecteurs du travail – autour d’une manière plus ou moins partagée de voir la situation et de concevoir l’action de chacun.

Les chapitres de l’ouvrage reflètent ces différentes dimensions du travail de prévention : partant d’une interrogation sur les représentations sociales associées aux risques CMR (chapitre 1), les démarches de prévention observées dans les entreprises sont ensuite décrites dans leur outillage et dans leur dynamique (chapitre 2). Leur compréhension nécessite de les replacer dans la configuration d’acteurs qui leur imprime forme, rythme et intensité. L’attention se porte sur les registres d’action déployés au sein des Comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHS-CT) et sur les relations qui s’y nouent avec les préventeurs et ingénieurs HSE, ainsi qu’avec les acteurs institutionnels (chapitre 3). La focale est ensuite successivement placée sur le positionnement et les actions engagées par l’inspection du travail (chapitre 4) et la médecine du travail (chapitre 5). Pour finir, les enjeux de prévention des risques CMR sont interrogés dans le cadre spécifique des relations de sous-traitance (chapitre 6).

Introduction générale    

Chapitre 1 - Comment penser la prévention de risques complexes
et différés ?    

1. Les CMR, des risques professionnels comme les autres ?    
2. Euphémisation et déni du risque    
3. De la banalisation à l’acceptation du risque    
Conclusion    

Chapitre 2 - Les démarches de prévention des risques CMR    
1. Démarche 1 – Mise en conformité légale : évaluation des risques,
traçabilité des expositions    
2. Démarche 2 - Le processus de substitution : contraintes et complexité    
3. Démarche 3 – Les équipements de protection collective : la difficile réflexion autour de l’aménagement des postes et de l’environnement de travail    
4. Démarche 4 – Information, sensibilisation
et équipements de protection individuelle    
5. À l’origine des démarches de prévention    
Conclusion    

Chapitre 3 - Le CHS-CT et le travail de prévention    
Préambule : Des configurations de CHS-CT très diverses selon les entreprises    
1. Une réticence à aborder les risques à effets différés    
2. Les registres d’action du CHS-CT    
3. Le CHS-CT face au service HSE : porte-parole ou instrument managérial ?    
4. Les acteurs institutionnels, au secours du CHS-CT ?    
Conclusion    

Chapitre 4 - L’inspection du travail : changements institutionnels, enjeux d’expertise et pratiques de contrôle dans les entreprises    
1. Santé au travail et décloisonnement administratif    
2. Les recompositions récentes de l’inspection du travail    
3. Développer les contrôles « CMR » ?
Priorité ministérielle et spécialisation régionale    
4. Pratiques de contrôle    
5. Le partenariat institutionnel à l’épreuve du terrain    
Conclusion    

Chapitre 5 - Médecins du travail : une profession aux contours ambigus
Quelle place pour la prévention des risques CMR ?    

1. Les actions de prévention en mode mineur    
2. Pénurie, dépendance et instrumentalisation : quelle place pour la prévention ?    
3. Des initiatives ponctuelles et souvent isolées    
Conclusion    

Chapitre 6 - Les logiques de prévention
à l’épreuve des relations de sous-traitance    

1. CHS-CT élargi, discussion des plans de prévention et circulation de l’information    
2. La place de la santé-sécurité au travail dans le choix des « entreprises partenaires » : les effets de la certification    

Conclusion générale    

Auteur Arnaud Mias, Emilie Legrand, Danièle Carricaburu, François Féliu et Ludovic Jamet
Hauteur 24 cm
Largeur 17 cm
Poids (g) 360
Année 2013
Nombres de pages 200

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...