Traité de sociologie du travail (seconde édition actualisée) Agrandir l'image

Traité de sociologie du travail (seconde édition actualisée)

9782915346435

Neuf

Thierry Pillon et François Vatin
 

Qu’est ce que le sociologue peut, aujourd’hui, dire du travail ? C’est à cette question que cet ouvrage entend répondre en synthétisant une abondante bibliographie ancienne et moderne, mais aussi en soutenant quelques thèses fortes. 

Plus de détails

30,00 € TTC

Qu’est ce que le sociologue peut, aujourd’hui, dire du travail ? C’est à cette question que cet ouvrage entend répondre en synthétisant une abondante bibliographie ancienne et moderne, mais aussi en soutenant quelques thèses fortes. 1. La sociologie du travail est une « sociologie générale » : elle rend compte de la société industrielle ou « post-industrielle » comme « fait de civilisation » en postulant que le « travail » est au cœur de la dynamique sociale. 2. Le travail doit être saisi dans une double dimension : «acte technique », moyen par lequel l’homme participe à son environnement ; « lien social », un des nœuds privilégiés du tissu de relations qui constituent la société. 3. On ne peut isoler la sociologie du travail de l’ensemble des disciplines qui traitent du travail. La sociologie trouve sa pertinence dans sa capacité à constituer un carrefour interdisciplinaire. 4. Les catégories de pensée sociologiques ne prennent sens qu’à travers l’histoire de leurélaboration. Faire la sociologie du travail, c’est donc aussi faire l’histoire du travail, à tout le moins l’histoire du travail de ces deux derniers siècles. Le plan de l’ouvrage résulte de ces positions de principe. La première partie décrit les contours de la sociologie du travail en passant en revue l’ensemble des sciences « humaines » mais aussi « naturelles » qui ont traité du « travail ». La deuxième part de la notion de technicité pour penser l’organisation du travail. La troisième étudie le travail comme phénomène sociétal, lieu central de socialisation des individus, y compris sur un mode « négatif » avec le chômage. Mais c’est ouvrage est aussi conçu comme un outil avec une bibliographie de plus de mille titres, un index des noms de personnes et un index thématiques extrêmement détaillé. Un système de renvois de sous-chapitres à sous-chapitres au sein même du texte vise à permettre des lectures transverses de l’ouvrage. La présente édition a été entièrement revue, corrigée et actualisée. Elle est enrichie d’une nouvelle introduction.

Thierry Pillon est Maître de Conférence de sociologie à l’Université d’Evry-Val-d’Essonne. Ses travaux de sociologie et d’anthropologie du travail portent sur les espaces de travail, le corps, et l’histoire du travail. Il est membre de Centre d’Etudes Transdisciplinaires, Sociologie, Anthropologie, Histoire (CETSAH), EHESS – CNRS.

François Vatin est Professeur de sociologie à l’Université de Paris X-Nanterre où il dirige le Master de Science Sociale et Sociologie. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur le travail et l’organisation industrielle, mais aussi sur l’histoire de la pensée scientifique, économique et sociale française du XIXème siècle. Il est membre du laboratoire « Institutions et Dynamiques Historiques de l’Economie » (IDHE - CNRS) et directeur du Groupe de recherche CNRS « Economie et Sociologie ».

Préface à la seconde édition

Avant-propos

Première partie - Le travail et les sciences 


Genèse de la notion de travail 
- Le mot travail
- Le travail de l’Antiquité classique au Moyen Âge
- L’idée de travail, de la Réforme à la Révolution
Le travail et les sciences de la nature
- Le concept physique de « travail »
- La psychophysiologie du travail industriel
- Psychotechnique et ergonomie
Le travail saisi par l’économie politique
- Des « classiques » à Marx : le travail au cœur de la pensée économique
- Le travail-marchandise : la théorie néoclassique et sa critique par Keynes
- La socio-économie du marché du travail : segment, réseau et don
Le travail et les sciences humaines
- La psychosociologie du travail et le « facteur humain »
- Le travail, catégorie juridique
- Genèse de la sociologie du travail : le cas français

Deuxième partie - Travail et technique

L’homme face à la nature
Technique, hominisation et valeurs sociales
Production et consommation des objets techniques : la « solidarité technique »
Du machinisme à la machine
L’industrialisation
Révolution ou évolution industrielle ?
Révolutions industrielles et phases socio-techniques
Les avatars de la question sociale
Organisation et rationalisation du travail
Premières pensées d’organisation
L’ère des organisateurs : le taylorisme, ses émules et ses critiques
Débats organisationnels contemporains
Automatisation et dématérialisation du travail
Systèmes de production et espaces de travail
Automation et fluidité industrielle
L’inexorable développement du tertiaire

Troisième partie - Travail et socialisation

Division du travail et morphologie sociale 
Division du travail et lien social
Castes, classes, strates
Le travail face au sexe et à l’âge
Métier et profession
Des guildes de métier à l’artisanat
Le modèle professionnel
Interactions et relation de service
Travail et mouvement social
Grandeur et décadence de la classe ouvrière
Syndicalisme et relations professionnelles
La résistance ouvrière
Emploi et chômage
Emploi et salariat
Sociologie du chômage
Formation, qualification et insertion

Bibliographie générale

Index des Noms

Index des matières 

Auteur Thierry Pillon et François Vatin
Hauteur 24 cm
Largeur 17 cmm
Poids (g) 900
Année 2007
Nombres de pages 520

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...