Traité d'ergonomie Agrandir l'image

Traité d'ergonomie

2-906769-29-0

Neuf

Pierre Cazamian, François Hubault et Monique Noulin (sous la direction de)
 

Rédigé par un collectif d'auteurs participant à l'enseignement de l'ergonomie dispensé à l'Université de Paris I (Panthéon-Sorbonne), le Traité d'ergonomie publié pour la première fois en 1987, réédité depuis, est rapidement devenu un ouvrage de référence pour les ergonomes de langue française.

Plus de détails

93,00 € TTC

Rédigé par un collectif d'auteurs participant à l'enseignement de l'ergonomie dispensé à l'Université de Paris I (Panthéon-Sorbonne), le Traité d'ergonomie publié pour la première fois en 1987, réédité depuis, est rapidement devenu un ouvrage de référence pour les ergonomes de langue française. Il s'inspirait d'une conception systémique et globalisante de la ultidiscipline qui empruntait à la fois aux sciences physiques, biologiques, humaines et sociales. Dans ce cadre largement ouvert, il se présentait comme une œuvre de doctrine, un manuel pratique, un recueil de thèmes d'application. Enrichi de nouveaux auteurs, le présent Traité s'inscrit dans la filiation du précédent. On y retrouve les mêmes auteurs, une semblable distribution générale des matières et la réaffirmation des principes de base méthodologiques et éthiques qui caractérisent l'"École" d'Ergonomie de Paris I. L'ouvrage actuel diffère cependant notablement de l'ancien. Parce que, entre temps, les données du débat ergonomique se sont modifiées, ce qui a imposé non seulement d'actualiser de précédents propos mais encore d'ouvrir de nouveaux champs d'études et de faire appel à de nouvelles collaborations. Les innovations se situent au triple plan du technique, du scientifique et du socio-politique : la mécanisation a fait place à une informatisation galopante ; l'épistémologie ergonomique s'est enrichie et complexifiée du fait des neurosciences et des sciences cognitives ; socialement enfin, la crise économique et la précarité de l'emploi ont obligé les ergonomes à prendre en compte les problèmes d'organisation et de gestion des entreprises. C'est sur ce dernier point qu'insiste la conclusion du Traité qui invite à mettre systématiquement en relation – celle-ci fût-elle contradictorielle – la place du travail dans la réalisation du soi et la place du travail dans la réalisation de l'entreprise.

Les auteurs : Roger Briand, Pierre Brion, Jean Brocas, Pierre Cazamian, Alain Chamoux, Yves Clot, Alain Dômont, Michel Fiol, Jacques Guérin, François Hubault, François Lautier, Michel Lebas, Bruno Maggi, Sylvette Mauro, Monique Noulin, Patrice Papet, René Passet, Claude Prestat, Michèle Rabit, Jean-Claude Sperandio, Andréu Solé.

Sommaire


Avant-propos,
Pierre Cazamian

Première partie. Le concept de travail et les principes de l'intervention ergonomique

Section 1 - Le travail et les techniques dans la Préhistoire et dans l'Histoire,
- Chapitre 1 - Le travail et les techniques dans la Préhistoire
- Chapitre 2 - Le travail et les techniques à travers l'histoire
Section 2 - Le problème des origines du travail
- Chapitre 1 - Données anthropotechnologiques et éthologiques
- Chapitre 2 - Données de psychologie génétique
- Chapitre 3 - Données neurobiologiques
Section 3 - Le travail autonome. Opérativité et scientificité. Principes de l'intervention ergonomique
- Chapitre 1 - Savoir et motivation dans le travail humain
- Chapitre 2 - Opérativité et scientificité
Conclusion de la première partie
Bibliographie de la première partie

Deuxième partie. L'apport des diverses disciplines

Section 1 - L'apport de la technologie
- Chapitre 1 - La technologie - Historique - Une science des machines -
  Une science appliquée au travail humain
- Chapitre 2 - La technologie de l'information
Section 2 - L'apport des sciences du vivant appliquées au travail
- Chapitre 1 - L'apport de la physiologie
- Chapitre 2 - L'organisation générale du système nerveux central
Section 3 - L'apport de la psychologie du travail
- Chapitre 1 - L'approche béhavioriste ancienne :
  l'opérateur isolé vu comme un système Signal-Réponse
- Chapitre 2 - Le traitement de l'information
- Chapitre 3 - Les processus cognitifs au cours du travail
- Chapitre 4 - La variation des activités intellectuelles au cours des temps
- Chapitre 5 - Les applications de l'ergonomie cognitive à l'informatique
- Bibliographie de la section
Section 4 - L'apport des sciences sociales du travail
- Chapitre 1 - L'apport de la psychosociologie du travail
- Chapitre 2 - Sociologie du travail
Section 5 - L'économie en mutation
- Bibliographie de la section

Troisième partie. De la méthode en ergonomie

Section 1 - Connaissance du travail
- Chapitre 1 - A la recherche d'une "science" globale de l'Homme
- Chapitre 2 - L'activité, le sens et l'analyse du travail
- Chapitre 3 - L'analyse du travail en ergonomie
Section 2 - La pratique des méthodes
- Chapitre 1 -  L'intervention ergonomique
- Chapitre 2 - La pratique de l'analyse ergonomique du travail
- Chapitre 3 - méthodes physiologiques
- Chapitre 4 - Conception du poste de travail et ambiances physiques

Quatrième partie. Temps et espace en ergonomie

Section 1 - Les concepts de temps et d'espace. Leur évolution historique
- Chapitre 1 -  L'inbention des temps
- Chapitre 2 -  L'invention et l'éclatement de l'espace
- Bibliographie de la section
Section 2 - La chrono-ergonomie
- Chapitre 1 - De la multiplicité des temps
- Chapitre 2 - Conflits temporels en industrialisation
- Chapitre 3 - Rythmes et cadences de travail
- Chapitre 4 - Le travail de nuit
- Chapitre 5 - De la chrono-ergonomie à la chrono-écologie humaine
- Bibliographie de la section
Section 3 - Les espaces de travail
- Chapitre 1 - Espaces et organisation
- Chapitre 2 - Enjeux de la représentation des espaces de travail
- Chapitre 3 - L'espace, moyen de travail
- Conclusion de la section
- Bibliograpgie de la section

Cinquième partie. Mode de production et ergonomie

Section 1 - Du progrès technique et de ses incidences en ergonomie
- Chapitre 1 - L'aliénation opératoire et l'ergonomie aux différents stades du progrès technique
Section 2 - Modes de gestion, modes d'organisation du travail
- Chapitre 1 -  Performance : mesure et management - Faire face à un paradoxe
- Chapitre 2 - La décision: production de possibles et d'impossibles
- Conclusion
- Bibliographie
- Chapitre 3 - La régulation du processus d'action de travail
- Chapitre 4 - Crise du management : contrôle de gestion et ergonomie

Conclusion générale,
François Hubault

Index des noms
Auteur Monique Noulin
Hauteur 24 cm
Largeur 17 cm
Poids (g) 1300
Année 1996 (3ème édition augmentée)
Nombres de pages 732

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...